Joinville vice-champion d’Île-de-France

Au départ, on pensait simplement honorer le championnat d’Île-de-France par notre présence et respecter l’adage des perdants, c’est-à-dire « l’important est de participer ». Lorsque les qualifications en début d’année se sont jouées, nous sommes restés lucides car nous pensions que notre place n’était pas en 1ère division. Mais peu importe, bien sûr, on sait où est l’important, la gloire s’obtiendra par notre participation. Nous nous trompâmes lourdement, la 1ère division nous ouvrit ses portes et le cri de victoire au sein du club de Joinville retentit! Nous ignorions alors encore tous que la vraie belle histoire restait encore à écrire…

Une nouvelle vague de réalisme tourna dans les esprits: jouer en première division signifie aussi rencontrer des équipes de 1ère classe, 5 rondes durant. Vaut-il mieux être bons derniers à Rome ou ne vallait-il pas mieux jouer les 1ers rôles dans son village? C’est un choix indigne de nous. Chennevières, défait par un score sans appel 11 à 5 dès la 1ère journée, l’a vite compris.

D’autres exploits sont venus s’y rajouter: des nulles héroïques face à Fontenay-sous-Bois et face à Carrières-sur-Seine et une ultime victoire contre à la 2ème équipe de Chennevières pour parvenir à une conclusion glorieuse et à ce qui sera considéré comme le premier fait d’armes de notre si jeune club: la place de vice-champion d’Île-de-France!

Cette prouesse a été obtenue en premier lieu grâce au savoir-faire échiquéen de nos joueurs. D’ailleurs, ceux qui les connaissent bien et qui ont déjà eu l’occasion de les affronter sauront que ce titre de vice-champion n’est finalement qu’une demi-surprise tellement Marc Etienney, Samuel Géraud, Laurent Balazs, Fabrice Thalgott, Philippe Lorente, Bruno Mouzé, Michael Clair sont tous des joueurs redoutables d’intelligence et de malignité.

Mais il faut également remercier nos partenaires: l’hôtel Kyriad qui nous accueille dans une salle que la plupart de nos concurrents nous envient et bien sûr aussi la municipalité de Joinville, qui nous soutient depuis le tout début dans cette très belle aventure. Enfin, louons aussi le savoir-faire de notre président, Jean-Michel Coll!

Après avoir escaladé cette montagne, saurons-nous faire aussi bien l’année prochaine? Ce sera difficile, mais nous mettrons toute notre énergie pour y parvenir en tout cas.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *